Retour d’expérience: au panier rusé!

Retour d’expérience sur l’initiative d’un premier groupement d’achat qui teste Open Food France, « Au panier rusé ».

A Lille, un groupe d’une quinzaine de personnes décide de lancer une épicerie coopérative, d’acheter ensemble des produits secs directement à des distributeurs bio. Simon et Marion initient l’opération, saisissent les produits en ligne et envoient le lien de la boutique à leur liste de membres. Ils ajoutent au passage un produit « Contribution libre à OpenFoodFrance » et invitent chaque acheteur à laisser un pourboire pour l’utilisation et le développement de la plateforme 🙂

Chacun passe commande et quelques jours plus tard, tout le monde se retrouve chez Simon & Marion pour récupérer les produits commandés!

Comme il y avait un peu de stock, ils décident de mettre ce stock dans leur espace de coworking, la Coroutine, avec une boutique en ligne permanente qui permet à chaque membre de l’espace de coworking d’avoir accès en libre service aux produits: ils passent leur commande en ligne et vont se servir dans le stock!

Voilà un exemple de mutualisation intéressant, d’un côté le groupement d’achat, de l’autre la boutique en libre service, les deux mutualisant le stock.

Initiative à suivre 🙂

coucourse.png

Publicités

La version de test est sortie!

Ca y est, la beta-version de la plateforme Open Food France est en ligne! Attention, cette version s’adresse uniquement aux organisations qui souhaiteraient être « beta-testeur » et contribuer, par le montage de ventes pilotes, à l’amélioration de la plateforme avant son lancement officiel.

Rendez-vous sur https://www.openfoodfrance.org/ et écrivez-nous si vous souhaitez faire partie des pilotes!

Avantage d’être entre les premiers utilisateurs pré-lancement:
  • beaucoup de support des bénévoles porteurs du projet pour la création du hub et du réseau local
  • possibilité d’influencer le développement de fonctionnalités spécialement adaptées à leur cas (si cela semble utile pour le projet en général)
  • être parti prenante d’un projet à fort potentiel dès son début
  • possibilité d’influencer la conception et création des organes de gouvernance de la structure française
Et aussi quelques inconvénients à prendre en compte … :
  • en cas de problème technique, cela peut potentiellement prendre un peu de temps pour trouver d’où vient le problème et le réparer (nous n’avons pas encore les moyens de financer un support technique 24/24)
  • le support au montage de hub s’appuiera sur les expériences mutualisées des membres du réseau et la créativité de tous, nous créons ensemble les différents « cas d’usage », nous n’avons pas encore une base étoffée de « modèles », nous devons nous la constituer.
Autrement dit: nous pourrons vous assister à monter les profils de vos producteurs, de votre hub pour distribuer vos/leurs produits ainsi qu’à organiser les premières distributions. MAIS nous reposons pour l’instant intégralement sur l’énergie de bénévoles, nous ferons de notre mieux, mais nous ne pouvons vous assurer une réactivité optimale.

Open Food France sera présent à l’évenement Sharers&Workers ce jeudi 14 janvier!

sharersandworkers

Open Food Network sera l’une des 10 « initiatives sous les projecteurs », aux côtés de Blablacar, La Ruche Qui Dit Oui, l’Assemblée Virtuelle ou encore Wikipedia, lors de la journée Sharers & Workers organisée notamment par l’IRES (Institut de Recherches Economiques et Sociales).

Au programme des discussions:  la catégorisation du modèle d’affaire ; la valorisation et la rétribution, le partage de la valeur : bénéfices partagés, investissement dans le capital, propriété intellectuelle, brevets partagés, etc. la relation aux partenaires/contributeurs extérieurs : quelles sont les types de contractualisation possibles ? la relations de travail : les personnes sont-elles salariées ou extérieures à l’entreprise ? Que change le modèle collaboratif à l’organisation interne du travail ? L’enjeu des compétences , des lieux du travail.

http://sharersandworkers.net/#programme

Open food network, une nouvelle infrastructure de distribution alimentaire

Julien Cantoni, le coordinateur de la P2P Foundation en France, a interviewé Open Food France dans le cadre du magazine »Without Model« .

Open Food Network cherche à agir sur une des causes premières, celle de l’infrastructure de distribution, afin de soutenir la transition vers un nouvel âge alimentaire, basé sur une logique agro-communautaire distribuée.

Voir l’intégralité de l’interview ici.

Nous serons à Alternatiba Paris, le 26 et 27 septembre

Visuel Article Facebook

OpenFoodFrance participe à Alternatiba, le mouvement citoyen qui met en lumière et en réseau les solutions concrètes et locales au dérèglement climatique dans tous les domaines de la vie (alimentation, transport, habitat, éducation, etc.) en organisant sur l’année 2015 avant la COP21, plus de 80 villages des alternatives dans les centres urbains.

Pour Alternatiba Paris, le weekend du 26 et 27 septembre, place de la République, nous serons parmi les 360 organisations (des réseaux AMAP aux coopératives d’énergies renouvelables comme Enercoop, en passant par des ONG comme les Amis de la Terre ou Greenpeace) qui se réuniront dans un esprit convivial et festif pour montrer que nous pouvons dès aujourd’hui agir au quotidien contre le dérèglement climatique.

Au programme :

Ateliers, débats, Zone de troc, Marché paysan, jeux, concerts !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page internet et la page facebook de l’évènement.

Ce grand rassemblement citoyen qu’est Alternatiba Paris sera l’occasion de participer à différents ateliers pour reconditionner un portable, confectionner des cosmétiques naturels, apprendre à fabriquer un composteur, vivre en générant moins de déchets, etc. Vous pourrez aussi vous inscrire à une AMAP, vous fournir en électricité 100% renouvelable, acheter des fruits et légumes locaux au Marché paysan, échanger vos objets dans la Zone de troc ou visiter un appartement éco-responsable. En attendant, vous pouvez retrouver toutes ces alternatives sur le site internet.

Pour nous, ce sera l’occasion d’expliquer notre projet et dialoguer avec les acteurs des réseaux de distribution et les visiteurs du Quartier Agrimentation (pour Agriculture et Alimentation) et nous participerons avec d’autres associations et AMAP à un atelier intitulé « Comment créer son circuit de distribution alternatif » qui se déroulera dans l’espace Circuits de distribution alternatifs.

Venez seul, en famille, entre amis à l’un des plus grands évènements citoyens sur le climat de l’année 2015 pour découvrir toutes ces solutions et également montrer aux décideurs qu’ils ne pourront composer sans les citoyens.

Venez nombreux, on vous y attend !